0

Léo Charles : « relocaliser un peu, nationaliser un peu… ne suffira pas »

Interview de Léo Charles des Economistes atterrés, La Marseillaise, 23/03/2020

Qu’est-ce qu’une autre mondialisation ?
L.C. : C’est l’objet de mon travail académique. Je me bats contre l’opposition entre soit une mondialisation libérale, soit des nationalismes et un retour à la fermeture des frontières. Il y a un entre-deux, une altermondialisation, une mondialisation qui mettrait d’autres facteurs en avant comme le respect des droits des travailleurs, de l’environnement, la production écologique et nationale si possible… Une mondialisation qui ne ferme pas les frontières. On continuerait à échanger, notamment sur la science, la culture, l’art… Tous ces biens communs continueraient à être échangés. Mais sur les marchandises on continuerait à échanger sur d’autres critères que le profit. Lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

94 − 90 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.