0

CETA : « Il n’y aura ni commerce ni parts de marché sur une planète morte »

Tribune d’Amélie Canonne et Maxime Combes d’Attac-France, Bastamag, 23/07/2019

L’écologiste suédoise Greta Thunberg s’exprimera devant l’Assemblée nationale ce 23 juillet pour dénoncer l’insuffisance des politiques climatiques. Le même jour, le gouvernement français appelle les députés à voter en faveur de la ratification du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA). Un « terrible symbole de l’aveuglement climatique », selon les opposants à ce traité. Lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 4

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.