0

Accords de commerce et d’investissement : une arme pour les entreprises contre la transition énergétique ?

source : Observatoire des multinationales, 10/12/2015

Peut-on à la fois sauver le climat et signer des accords de libre-échange comme le Tafta ? Officiellement, l’Union européenne souhaite un accord international ambitieux pour le climat lors de la COP21. Mais dans le même temps, elle continue à accorder la priorité à la libéralisation massive du commerce international et à la protection du droit des investisseurs, comme l’illustre le projet d’accord avec les États-Unis. Or, comme le montre un nouveau rapport d’une coalition d’ONG européennes, les mécanismes de résolution des conflits entre États et investisseurs – les tristement célèbres ISDS – sont déjà mis à profit par les multinationales de l’énergie pour entraver la transition énergétique et les politiques publiques vertes. Lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 + = 31

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.