0

Au-delà de la politique de Bolsonaro, c’est le contenu même de l’accord UE-Mercosur qui promet une catastrophe environnementale

par Mathilde Dupré, Institut Veblen, 17/09/2020

La commission d’experts a parlé : hausse annuelle de la déforestation de 5% pendant 6 ans mais en réalité de 25% selon le chiffre retenu par l’Institut Veblen et la FNH, entrée facilitée sur le marché européen de denrées produites avec des pesticides interdits dans l’UE, risque d’affaiblissement des standards environnementaux et sanitaires européens pour des gains économiques très faibles, sans commune mesure avec les dégâts sur le climat et la biodiversité … Sur ces bases, et quel que soit le président brésilien en fonction, la France doit bloquer cet accord. Lire la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 5

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.