0

Nous mangeons les forêts

source : EurActiv, 24/11/2020

Derrière la viande, les produits laitiers, le chocolat, les biocarburants, les pneus et même les préservatifs se cachent des millions d’hectares de forêts primaires détruites à jamais : chacun de nos actes de consommation est susceptible de contribuer à la destruction des forêts tropicales liée à la culture du soja au Brésil et en Argentine, à l’élevage bovin en Amazonie, aux plantations de palmiers à huile en Indonésie, de cacao en Côte d’Ivoire ou encore d’hévéa au Cambodge. Lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 3

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.